Avoir une extinction de la voix

Vous pensez avoir une extinction de la voix? Pas de panique!

Vous avez perdu la voix? Ne vous inquiétez pas, ce n’est sûrement pas très grave! Il se pourrait fort bien que ce soit dû à une inflammation du larynx ou à une laryngite!

Ce sont toutes deux des complications qui se traitent et qui se soignent. Voici donc comment soigner une extinction de la voix!

Cordes vocales touchées

Si vos cordes vocales sont touchées, vous perdrez la voix alors ne vous inquiétez pas. Nous avons tous deux cordes vocales qui sont situées dans notre larynx. Quand ces cordes vibres, des sons sont créés. Mais si l’une de ces cordes vocales est blessée ou endolorie, la voix disparaîtra. Par exemple, l’hiver, il très fréquent d’attraper une laryngite. Les cordes vocales seront donc affectées et il se peut que vous perdiez un peu ou totalement la voix.

La toux et l’extinction de la voix

Si vous avez une grosse toux et que vous toussez énormément, il est tout à fait normal que vos cordes vocales en soient affectées. Elles sont agressées et malmenées par cette forte toux et à la longue elles finissent par s’entrechoquer. Les cordes vocales finiront par gonfler et la voix sera modifiée. Vous aurez donc beaucoup de difficulté à émettre des sons. Vous direz donc que vous avez une extinction de voix.

Soigner une extinction de la voix

Si vous avez une extinction de la voix partielle ou complète, vous pouvez bien-sûr faire quelques gestes qui vous aideront à guérir. Pour commencer, il est important de préserver vos cordes vocales en leur donnant du répit. Donc évitez de parler et même de murmurer! Car l’air frais qui entrera dans votre bouche aggravera votre situation. Ensuite, gargarisez-vous la bouche plusieurs fois par jour avec de l’eau et du miel ou de l’eau et du sel. Chaque jour, inhalez du thym ou de l’eucalyptus et humidifiez bien votre maison. L’air sec ne sera pas bon pour guérir votre extinction de voix. Et finalement, pour réduire l’inflammation de votre gorge, prenez simplement de l’ibuprofène (anti-inflammatoires).

Prévenir l’extinction de voix

Si vous voulez prévenir un tel désagrément, vous pouvez d’abord prendre l’habitude d’inspirer par le nez lorsque vous êtes à l’extérieur. Ainsi, l’air inspiré sera filtré et ça diminuera les risques d’inflammation. Ensuite, si vous savez que vous allez bientôt crier, chanter ou parler longtemps, évitez de consommer des produits laitiers le jour même ou même le jour d’avant. Les produits laitiers ont tendance à affecter les cordes vocales. Et finalement, une fois de temps en temps, mâchez un peu de gingembre ou buvez de l’eau citronnée (à la température de la pièce).